Skip to main content
×
×
Home

La dimension populiste de l'émergence et du succès électoral du Parti Confederation of Regions au Nouveau-Brunswick*

  • Chedly Belkhodja (a1)
Abstract

The rise and electoral success of the Confederation of Regions Party (CoR) in New Brunswick was seen as a major surprise in the context of provincial politics. The first reaction was to analyze the new party as mainly a party opposed to official bilingualism. In this article the author looks at another aspect of importance that is the populist dimension behind the CoR party. Four aspects are studied: the period of emergence (1989–1991), party organization and structures, ideology, attitudes of the membership.

Le succès électoral du Parti Confederation of Regions (CoR) aux élections provinciales de septembre 1991 a causé une grande surprise au Nouveau-Brunswick. La plupart des observateurs ont surtout relevé l'anti-bilinguisme et la tendance xénophobe de ce parti anglophone opposé au principe du bilinguisme officiel. La présente étude se propose d'explorer un autre aspect important permettant d'expliquer la progression rapide de ce parti entre 1989 et 1991, à savoir sa dimension populiste. L'expérience du CoR peut-elle s'apparenter à la montée des nouveaux partis populistes de droite dans les démocraties occidentales? Nous explorons la dimension populiste sous plusieurs aspects: le contexte d'émergence, l'organisation et les techniques de mobilisation, le discours des membres fondateurs et les attitudes du membership.

Copyright
References
Hide All

1 Aunger, Voir E., In Search of Political Stability: A Comparative Study of New Brunswick and Northern Ireland (Montreal: McGill-Queen's University Press, 1981).

2 Dans une perspective transnationale, se reporter aux travaux qui traitent de l'apparition des nouveaux partis de droite, populistes de droite et d'extrême-droite, en Europe de l'Ouest et aux États-Unis: Merkl, P. et Weinberg, L., Encounters with the Contemporary Radical Right (Boulder: Westview Press, 1993); Merkl, P. et Weinberg, L., The Revival of Right-Wing Extremism in the Nineties (London: Frank Cass, 1997); Betz, H. G. et Immerfall, S. dir., New Politics of the Right: Neo-Populist Parties and Movements in Established Democracies (New York: St. Martin's Press, 1998); Betz, H. G., Radical Right-Wing Populism in Western Europe (New York: St. Martin's Press, 1994); et Hainsworth, P. dir., The Extreme Right in Europe and the USA (New York: St. Martin's Press, 1992).

3 Taggart, P., « New Populist Parties in Western Europe », West European Politics 18 (1995), 3738.

4 Ignazi, P., « The Silent Counter-Revolution: Hypotheses on the Emergence of Extreme-Right-Wing Parties in Europe », European Journal of Political Research 22 (1992), 334; et Ignazi, P., « The Crisis of Parties and the Rise of New Political Parties », Party Politics 4 (1996), 549566.

5 Poguntke, T., « Anti-party Sentiment-Concept and Thoughts and Empirical Evidence: Explorations into a Minefield », European Journal of Political Research 29 (1996), 319344.

6 Gagnon, A. et Tanguay, B., « Minor Parties of Protest in Canada: Origins, Impact and Prospects », dans A. Gagnon et B. Tanguay, dirs., Canadian Parties in Transition : Discourse, Organization and Representation (2e éd.; Scarborough: Nelson, 1996), 127; et N. Nevitte, A. Blais, E. Gidengil, R. Johnston et H. Brady, « The Populist Right in Canada: The Rise of the Reform Party of Canada », dans Betz et Immerfall, dirs., The New Politics of the Right, 173–202.

7 Voir par exemple Calhoun, S., « Getting to the Core of the CoR, The New Brunswick Opposition: A Special Report », New Maritimes 11, 2 (1992), 616; Calhoun, S., « Le syndrome CoR », Vent d'Est 35 (1990), 3236; et Doucet, M., « Encore le CoR », Vent d'Est 46 (1991), 9.

8 À ce sujet, on peut se rapporter à plusieurs études fort intéressantes: voir, par exemple, Allaby, G. H., «Prophets of Radicalism in New Brunswick», mémoire de maîtrise, département d'histoire, University of New Brunswick, 1972; Burill, G. C., « Maritime Nationalism: An Alternative View », mémoire de maîtrise, département de sociologie, Queen's University, 1978; et Forbes, F., Maritime Rights: The Maritime Rights Movement, 1919–1927 (Montréal: McGill-Queen's University Press, 1979).

9 Taguieff, P.-A., « Le populisme et la science politique : du mirage conceptuel aux vrais problèmes », Vingtième siècle 56 (1996), 4.

10 Canovan, M., Populism (New York: Harcourt Brace Jovanovich, 1981), 15.

11 Voir dans le genre alarmiste Lévy, B.-H., La pureté dangereuse (Paris: Grasset, 1994).

12 Moreau, P., « Europe: la tentation populiste », Politique intenationale 66 (1995), 111127.

13 Se reporter aux études classiques: Ionescu, G. et Gellner, E. dir., Populism: Its Meaning and National Characteristics (Londres: Weidenfeld and Nicolson, 1969); Canovan, Populism; Germani, G., Authoritarianism, Fascism and National Populism (New York: Transaction Books, 1978); Hofstadter, R., The Age of Reform: From Bryan to F.D.R. (New York: Albert A. Knopf, 1955); et Laclau, E., Politics and Ideology in Marxist Theory: Capitalism-Fascism-Populism (Londres: Verso, 1979).

14 Taggart, « New Populist Parties in Western Europe », 37–38.

15 Betz, Radical Right-Wing Populism in Western Europe, 169–90.

16 Dans les deux grandes expressions historiques du populisme, à savoir le radicalisme agraire de l'Ouest américain et le mouvement intellectuel russe narodnik, on remarque la valorisation d'un idéal communautaire réalisée par des mécanismes de collaboration et d'entraide forts différents des règles du laisser-faire du système capitaliste. Voir P. Worsley, «The Concept of Populism», dans Ionescu et Gellner, dir., Populism: Its Meaning and National Characteristics, 212–51.

17 Inglehart, R., Modernization and Postmodernization (Princeton: Princeton University Press, 1997).

18 À Fredericton-nord, un ancien ministre du gouvernement Hatfield passé au CoR, Ed Allen, est élu avec une forte majorité, soit 49,3 pour cent. A York-sud, le jeune candidat Greg Hargrove l'emporte facilement obtenant 43,9 pour cent tandis qu'à York-nord, l'homme d'affaires Danny Cameron rasemble 49,9 pour cent des suffrage exprimés. À Sunbury, le candidat du CoR, Max White, devance facilement ses rivaux et reçoit une majorité absolue de 51,4 pour cent des suffrages. À Oromocto, près de Fredericton, Ab Rector obtient 40,2 pour cent. Dans la région de Moncton, à Riverview, le candidat Gordon Wilden remporte une victoire très serrée avec seulement 24 voix d'écart, soit 35 pour cent des suffrages exprimés. L'autre siège provient d'une circonscription rurale dont la population apprécie les appels populistes de la seule femme élue Beverly Brine. Finalement, le demier siège obtenu par le parti provient de la région de la Miramichi où Brent Taylor remporte 44,4 pour cent des voix. (Statistiques sur les trente-deuxièmes élections générales du 23 septembre 1991 [Fredericton: Gouvernement du Nouveau-Brunswick, 1991]).

19 Pour un aperçu historique du CoR dans l'Ouest canadien, voir Pratt, Larry et Stevenson, Garth, Western Separatism (Edmonton : Hurtig, 1981).

20 Entretien avec Greg Hargrove, Fredericton, N.-B., le 21 juillet 1995.

21 Starr, R., Richard Hatfield: The Seventeen Years Saga (Halifax : Formac, 1987), 224.

22 En 1984, le Premier ministre Hatfield se trouve pris dans une affaire concernant la possession d'une quantité de marijuana trouvée dans sa valise. Hatfield dit ne pas connaître l'origine de ce paquet encombrant. II doit aussi faire face à l'allégation de deux étudiants de l'University of New Brunswick qui auraient soidisant été invités en 1981 chez le Premier ministre et auraient consommé de la cocaïne. Cormier, Voir M. et Michaud, A., Richard Hatfield: un dernier train pour Hartland (Moncton: Éditions d'Acadie, 1991), 236256.

23 Entretien avec Brent Taylor, Fredericton, N.-B., le 4 décembre 1994.

24 « An unknown party with no provincial organization and a one-issue platform opposing bilingualism, CoR, has emerged as the suprise factor following Monday night's federal voting » (Telegraph Journal, 23 novembre 1988, 2).

25 CoR-NB, CoR Party of New Brunswick Constitution, Fredericton, N.-B. 1989, 4.

26 Entretien avec Arch Pafford, Newcastle, N.-B., le 16 août 1995.

27 Martin, G., « Revolt Against the System: The Rise and Fall of the CoR Party in New Brunswick, 1988–1993 », communication présentée à la réunion de l'Association de science politique des provinces de l'Atlantique, Antigonish, N.-É., 1993, 19.

28 Taggart, « New Populist Parties in Western Europe », 42.

29 Taguieff, P., « Le populisme », Encyclopedia Universalis (1996), 120.

30 Spinrad, Voir W., « Charisma: A Blighted Concept and an Alternative Formula », Political Science Quaterly 106 (1991), 295311.

31 Entretien avec Jim Webb, Saint-Jean, N.-B., le 5 septembre 1995.

32 Entretien avec Laurie Robichaud, St-Stephen, N.-B., 4 octobre 1994.

33 Dans une lutte extrêmement serrée, Pafford termine troisième avec seulement 331 votes de moins que le candidat libéral élu (Rapport du directeur général des élections, 12).

34 Arch Pafford.

35 Jim Webb.

36 Arch Pafford.

37 Cette loi est votée en 1978 suite à l'affaire Atkinsin, un ministre du gouvernement Hatfield accusé de recueillir des fonds dans le but de créer une caisse électorale illégale.

38 Voir, CoR News and Views 1, 5 (September 1990), 45.

39 Pour l'année 1991, le Parti libéral reçoit des corporations 982 424$ et les Conservateurs 367 515$. Le CoR obtient une somme nettement inférieure de 33 404 $ (Rapport annuel du contrôleur du financement politique en vertu de la loi sur le financement de l'activité politique [Fredericton: Gouvernement du Nouveau-Brunswick, 1992]).

40 Brent Taylor.

41 CoR-N.B., , « A New Direction for Our Province: The Philosophy, Principles and Policies » (avril 1991), 7.

42 CoR-N.B., , « Candidates Campaign Manual and Policy Guide » (1991), 29.

43 CoR-N.B., , «A Fair Deal for New Brunswickers: 1991 Election Platform» (1991), 2.

44 CoR-N.B., « A New Direction for Our Province », 17.

45 « What Kind of Government Do You Want? », CoR News and Views 1, 1 (janvier 1990), 4.

47 Martin, G., « Elitist Politics Returns to N.B.», Telegraph Journal, 26 September 1995.

48 Entretien avec Beverly Brine, Moncton, N.-B., le 4 septembre 1994.

49 Greg Hargrove.

51 Brent Taylor.

52 « We the People », CoR News and Views 1, 2 (mars 1990), 5.

53 « CoR Leader Attacks Quebec Employment Policy », CoR News and Views 2, 1 (avril 1991), 8.

54 Brent Taylor.

55 Martin, Geoffrey défend cette thèse dans: « The CoR Party of New Brunswick as an Ethnic Party », Canadian Review of Studies in Nationalism 23, 2 (1996), 18.

56 Stewart, Voir I., Roasting Chesnuts: The Mythology of Maritime Political Culture (Vancouver: University of British Columbia Press, 1994).

57 Loreen, D. J. et Pullman, D. R., « Socio-Political Facets of a Plural Province: Reasons for the Failure of Third Parties in New Brunswick », Plural Societies 10 (1979), 85102; et Fitzpatrick, P. J., « New Brunswick: The Politics of Pragmatism », dans M. Robin, dir., Canadian Provincial Politics (Scarborough: Prentice-Hall, 1972).

58 En Europe de l'Ouest, plusieurs études soulignent le niveau élevé d'intérêt des militants des partis populistes de droite pour la politique. Se reporter aux résultats empiriques dans l'ouvrage de Betz, Radical Right-Wing Populism in Western Europe, 62.

59 Savoie, Donald, cité dans Hugh Mellon, « New Brunswick: The Politics of Reform », dans Keith Brownsey et Michael Howlett, dir., The Provincial State: Politics in Canada's Provinces and Territories (Mississauga: Copp Clark Pitman, 1992), 82.

60 Se référer aux observations classiques de Michael Stein en ce qui concerne le parcours du Parti Crédit social au Québec (Stein, M., The Dynamics of Right-Wing Protest: A Political Analysis of Social Credit in Quebec [Toronto: University of Toronto Press, 1973]).

* L'auteur tient à remercier les lecteurs anonymes de cette Revue de leurs commentaires. L'auteur remercie ègalement Gilles Labelle, collègue de l'Université d'Ottawa pour avoir longuement discuté de la première version de ce texte.

Recommend this journal

Email your librarian or administrator to recommend adding this journal to your organisation's collection.

Canadian Journal of Political Science/Revue canadienne de science politique
  • ISSN: 0008-4239
  • EISSN: 1744-9324
  • URL: /core/journals/canadian-journal-of-political-science-revue-canadienne-de-science-politique
Please enter your name
Please enter a valid email address
Who would you like to send this to? *
×

Metrics

Full text views

Total number of HTML views: 0
Total number of PDF views: 0 *
Loading metrics...

Abstract views

Total abstract views: 0 *
Loading metrics...

* Views captured on Cambridge Core between <date>. This data will be updated every 24 hours.

Usage data cannot currently be displayed