Skip to main content
×
Home
    • Aa
    • Aa

Russell et le cercle des paradoxesRouilhan Philippe De Collection «Épiméthée» Paris, Presses Universitaires de France, 1996, 320 p.

  • Serge Bozon (a1)
Copyright
References
Hide All

Notes

1 Donnons un exemple frégéen (pour simplifier): comment affirmer, si on ne dispose pas de variables universelles, que tout est soit objet, soit fonction? On ne le peut. En ce sens, toute logique typée, c'est-à-dire à plusieurs sortes de variables (primitives), s'autoréfute, ce dont Russell était conscient, comme le montre l'auteur(p. 151–152).

2 Par ailleurs, la notion même de remplacement d'une entité par une autre dans une proposition n'a de sens, comme le montre l'auteur, que dans un univers hyperintensionnel. Le mystère cité concerne done moins l'nterprétation attendue de TSS que la «force déductive» de l'axiomatisation formelle en jeu.

Recommend this journal

Email your librarian or administrator to recommend adding this journal to your organisation's collection.

Dialogue: Canadian Philosophical Review / Revue canadienne de philosophie
  • ISSN: 0012-2173
  • EISSN: 1759-0949
  • URL: /core/journals/dialogue-canadian-philosophical-review-revue-canadienne-de-philosophie
Please enter your name
Please enter a valid email address
Who would you like to send this to? *
×

Metrics

Full text views

Total number of HTML views: 0
Total number of PDF views: 1 *
Loading metrics...

Abstract views

Total abstract views: 33 *
Loading metrics...

* Views captured on Cambridge Core between September 2016 - 23rd October 2017. This data will be updated every 24 hours.