Skip to main content
×
Home
    • Aa
    • Aa

Y-a-t-il une philosophie de l'histoire chez Merleau-Ponty?

  • Maurice Lagueux (a1)
Abstract

Nul penseur, fût-il le plus étranger à la problématique propre de l'histoire, ne peut, bien entendu, s'empêcher de laisser entrevoir, çà et là au long de son œuvre, sa façon de comprendre celle-ci. Aussi est-ce avec beaucoup de prudence qu'il faut parler de «la philosophie de l'histoire» d'un auteur. Réservons pour la fin de cet article la question de savoir si la philosophie de Merleau-Ponty mérite ce titre et contentons-nous pour l'instant de dégager l'ensemble de réflexions que notre auteur présente comme une philosophie de l'histoire. Puisque Merleau-Ponty n'a jamais consacré une œuvre aux problémes de l'Histoire, on pourrait d'ailleurs être tenté de considérer ses réflexions sur la question comme des passages épisodiques qui trahissent seulement son profond intérét pour la situation politique où il s'est trouvé engagé. Il nous faudra donc montrer qu'on peut effectivement parler d'un «ensemble de réflexions» qui, pour ne pas avoir été jeté dans une œuvre particulière, doit se lire en filigrane tout au long des travaux du philosophe. C'est cette lecture en somme que le présent article veut suggérer.

Copyright
References
Hide All

1 Exception faite du cours au Collège de France en l'année 1953–54 (Annuaire du Collège de France 54–55, pp. 179 à 187) «Matériaux pour une Théorie de l'histoire». Les thèmes abordés furent d'ailleurs repris dans Aventures de la Dialectique.

2 Pour la Vérité daté de nov. 1945, publié dans les Temps Modernes, janv. 1946 et repris dans Sens et non-Sens, p. 297 … (Le souligné est de nous). (Nous désignerons Sens et non-Sens par le sigle S.N.S.); cf. aussi in Humanisme et Terreur (H.T.), p. 102: «La contingence de I'histoire n'est qu'une ombre en marge d'une vue de l'avenir dont nous ne pouvons pas plus nous abstenir que nous ne pouvons nous abstenir de respirer».

3 Ibid., p. 298.

4 «Marxisme et Philosophie»in Revue Internationale I, juin-juillet 46, repris in S.N.S., p. 231. Cf. aussi HT, p. 139, «Le marxisme est pour l'essentiel cette idée que l'histoire a un sens …».

5 H.T., p. 165.

6 H.T., p. 165, 166.

7 H.T., p. 166; cf. aussi S.N.S., p. 185:«L'idée d'une logique de l'histoire a pour conséquence inévitable un certain matérialisme historique».

8 Cf. S.N.S., pp. 189, 196, 197, 262.

9 H.T., p. 168.

10 H.T., p. 152.

11 Notons que Merleau-Ponty entendait aussi justifier cette attitude par une autre raison plus «objective» (H.T., pp. 169 et ss.).

12 «La guerre a eu lieu» dans les Temps Modernes, oct. 45 (daté de juin 45), repris in S.N.S., p. 265.

13 H.T., p. 44.

14 «Le Héros, l'homme» (1947) in S.N.S., p. 330–331.

15 «La querelle de l'existentialisme» dans les Temps Modernes, nov. 45, dans S.N.S., p. 142 (le souligné est de Merleau-Ponty). Cf. aussi «Autour du marxisme» (daté de août 45), dans S.N.S., p. 211: «Le propre du marxisme, à la différence des philosophies théologiques ou même de l'idéalisme hégélien, est d'admettre que le retour de l'humanité à I'ordre, la synthèse finale, ne sont pas nécessaires et dépendent d'un acte révolutionnaire dont la fatalité n'est garantie par aucun décret divin, par aucune structure métaphysique du monde».

16 «Autour du marxisme» dans S.N.S., p. 213.

17 «Autour du marxisme» dans S.N.S., pp. 184–185 (Merleau-Ponty fait une allusion à Thierry-Maulnier).

18 H.T., p. 166.

19 Aventures de la dialectique (AD), p. 55. Cf. aussi pp. 49, 73, 263–264. Cf. aussi Signes (S), p. 304.

20 S., p. 47.

21 Cf. «Autour du Marxisme» dans S.N.S., pp. 185 à 200 et 209 à 219.

22 AD, pp. 25 et ss.

23 AD, pp. 43 et ss.

24 Cf. AD, p. 36.

25 Cf. par exemple AD, p. 53.

26 Éloge, de la Philosophie, p. 84.

27 Ibid., p. 85.

28 AD, pp. 82–83.

29 AD, pp. 66–67.

30 AD, p. 122; cf. aussi p. 87 et 115–116.

31 AD, p. 115.

32 Cf. par exemple: Éloge de la Philosophie, p. 82–83.

33 AD, p. 86; cf. aussi pp. 131–132.

34 AD, p. 119; cf. p. 118–119.

35 AD, p. 121; cf. pp. 117 à 127 et 280–281.

36 AD, pp. 118–119.

37 AD, p. 117; cf. aussi p. 127.

38 AD, p. 117.

39 AD, p. 278.

40 Cf. la notice sur le dos des Aventures de la dialectique et pp. 306 à 312.

41 Entretien avec Mme Chapsal dans les Ecrivains en personne, Julliard, p. 161 Il rejoignait en cela Raymond Aron qui concluait ainsi L'Opium des Intellectuels: «Appelons de nos vœux la venue des sceptiques s'ils doivent éteindre le fanatisme».

42 AD, p. 312.

43 Éloge de la philosophie, pp. 83–84

44 Ibid., p. 81.

45 Ibid., pp. 86 à 88 (les soulignés sont de Merleau-Ponty).

46 La conscience et l'acquisition du langage, cours donné à la Sorbonne et publié Bulletin de Psychologie, n7 236, tome XVIII, 3–6, nov. 1964, cf. p. 259.

47 Signes (Préface), p. 47.

48 Notice en page couverture de Signes.

49 Signes, p. 228. Notons encore que cette orientation ontologique ne serait peut-être pas pour Merleau-Ponty si éloignée de ce qu'il a retenu du marxisme. Cf. par ex., la note de mars 1961 publiée dans le Visible et l'Invisible, N.R.F., p. 328.

Recommend this journal

Email your librarian or administrator to recommend adding this journal to your organisation's collection.

Dialogue: Canadian Philosophical Review / Revue canadienne de philosophie
  • ISSN: 0012-2173
  • EISSN: 1759-0949
  • URL: /core/journals/dialogue-canadian-philosophical-review-revue-canadienne-de-philosophie
Please enter your name
Please enter a valid email address
Who would you like to send this to? *
×

Metrics

Full text views

Total number of HTML views: 0
Total number of PDF views: 4 *
Loading metrics...

Abstract views

Total abstract views: 34 *
Loading metrics...

* Views captured on Cambridge Core between September 2016 - 23rd October 2017. This data will be updated every 24 hours.