Hostname: page-component-848d4c4894-4rdrl Total loading time: 0 Render date: 2024-06-22T20:27:19.147Z Has data issue: false hasContentIssue false

Kikuyu Religion, Ancestor-Worship, and Sacrificial Practices

Published online by Cambridge University Press:  21 August 2012

Extract

The Kikuyu people maintain a close relationship with spiritual entities. Their daily lives, both as individuals and in groups, are influenced at all points by beliefs in the supernatural. We constantly commune with the spirits of our ancestors. Further we worship a High God and other supernatural beings.

Résumé

LA RELIGION, LE CULTE DES ANCÉTRES ET LES SACRIFICES CHEZ LES KIKOUYOU

Les Kikouyou, individuellement ou en groupes sont influencés dans toutes les circonstances de la vie journalière par leurs croyances en des forces surnaturelles. Ils communient avec les esprits de leurs ancêtres, rendent un culte au Grand Dieu, Ngai, et à d'autres puissances surhumaines. Les termes qu'ils emploient sont différents suivant qu'il s'agit du culte de la divinité ou de celui des défunts. Ils croient en un Père, Ngai, créateur et dispensateur de toutes choses, qui vit au ciel mais possède des habitations temporaires sur la terre. Dans leurs prières et sacrifices, les Kikouyou appellent Ngai ‘Mwenenyaga’ (Possesseur de Lumière), ils pensent aussi que Ngai ne saurait être contemplé par les yeux des mortels. Bien que distant et prenant peu d'intérêt aux affaires quotidiennes des individus, ceux-ci peuvent cependant faire appel à lui lorsque leur existence subit des crises graves. Mais l'aide qu'ils reçoivent ainsi est toujours obtenue par le groupe familial.

Ces gens choisissent de grands arbres pour célébrer leur culte et faire des sacrifices à Mwenenyaga. Ils considèrent le soleil, la lune, les étoiles, l'arc-en-ciel, les éclairs, le tonnerre comme des manifestations de la puissance de Ngai.

Les sacrifices offerts à Mwenenyaga sont à la fois le privilège et le devoir des Anciens. Lorsque la pluie ne tombe pas aux époques habituelles, on fait des sacrifices coutumiers. Les membres du conseil accomplissent alors une courte cérémonie en vue de bénir les semences et d'assurer de bonnes récoltes. Deux ou trois mois après en intervient une autre afin de purifier le grain. L'immolation d'un agneau est le trait essentiel de cette cérémonie. Au moment de la moisson une autre victime, un agneau, est encore offerte à Mwenenyaga.

Les Kikouyou combattent aussi les maladies et les épidémies qui sont supposées être apportées par de mauvais esprits. Ceux-ci sont expulsés de la communauté pendant la nuit au moyen de luttes cérémonielles.

La communion avec les esprits des ancêtres est étroitement associée avec la vie journalière des Kikouyou.

Type
Research Article
Copyright
Copyright © International African Institute 1937

Access options

Get access to the full version of this content by using one of the access options below. (Log in options will check for institutional or personal access. Content may require purchase if you do not have access.)

References

1 The number I in this prayer denotes the lines spoken by an elder, while the number 2 indicates the responses of an assembly.